Accès à l'éducation pour réfugiés internes

La République Démocratique du Congo figure parmi les plus grands Etat de l'Afrique mais aussi parmi les plus pauvres. Le quotidien de la population est marqué par le combat pour la survie. Malgré le fait que la scolarité est obligatoire, les écoles et universités sont souvent réservées aux classes aisées. Pourtant, pour le bon développement du pays il serait impératif que tous les enfants puissent acquérir des connaissances de base. Même pas un enfant sur trois ne termine l'école fondamentale et environ 4,7 millions d'enfants ne vont pas à l'école du tout. Et pour couronner le tout, l'instabilité politique reste forte, surtout dans les provinces du Kivu à l'est du pays. Là-bas, les combats sanglants ne sont pas rares. Dans leur situation désespérée, de nombreux gens ont tout abandonné et vivent maintenant dans des camps de réfugiés à l'intérieur du pays où ils attendent de pouvoir retourner dans leurs maisons. En attendant que la situation politique se calme, les gens ont besoin d'aide ...
 

Le projet en bref :

Dans le cadre de ce projet, 500 enfants vivant dans 6 camps de réfugiés différents accèdent à une éducation de qualité. Ils sont nombreux à avoir tout juste appris à lire et à écrire et ils risquent de perdre ces connaissances s'ils ne continuent pas à aller à l'école.

Les frais d'inscription à l'école sont payés à moitié via le projet. L'autre moitié doit, dans la mesure du possible, être prise en charge par les parents afin de les impliquer directement dans le projet.

En plus, le matériel scolaire est mis à disposition des enfants. Mais cela n'empêche pas que certains d'entre eux, surtout des filles, abandonnent l'école très tôt. Dans ces cas, notre partenaire local JRS organise des entrevues avec les parents pour les sensibiliser à l'importance de l'éducation et à l'égalité entre filles et garçons. Les élèves plus âgés, quant à eux, sont également sensibilisés, par exemple aux dangers du quotidien (la drogue, le sida, ...).

Pour garantir une éducation de qualité, 150 enseignants participent régulièrement à des formations et ils reçoivent le matériel pédagogique nécessaire.

Coût total du projet (2017-2020): 297 902 euros

80% de ce montant sont pris en charge par l'Etat luxembourgois. Le reste (59 580,40 euros) est financé par CSI et le partenaire local.

 

 

 

 

Imprimer E-mail

Downloadhttp://bigtheme.net/joomla Joomla Templates