Amélioration des conditions d'apprentissage pour enfants handicapés et défavorisés

L’Inde est fascinante et choquante en même temps. Même si le pays s'est beaucoup développé ces dernières années, une grande partie de la population est toujours très pauvre. Certaines personnes en sont particulièrement affectées, comme par exemple les personnes handicapées. Elles vivent souvent dans des conditions misérables et sont des fois exclues de leur propre famille. L’exclusion sociale commence très tôt: Les enfants concernés n’ont pas accès à l’éducation, d’un côté parce qu’ils sont exclus du système de scolarisation et de l’autre côté parce qu’il manque des pédagogues spécialisés. C’est pourquoi il est temps d’aider ces enfants et de leur donner une chance de se construire un avenir meilleur.

Le projet en bref:

Le Kiran Village à Varanasi au Nord de l'Inde accueille des enfants et des adolescents atteints d’un handicap ou issus de familles défavorisées. Ils y sont enseignés, en fonction de leurs capacités, par des instituteurs spécialisés et ils reçoivent, si nécessaire, du matériel médical (béquilles, chaise roulante, attelles, etc.). En plus, ils participent à des thérapies individuelles afin de stimuler leurs capacités physiques et réduire les limites physiques dues au handicap.

Les enseignants sont payés par l'Etat mais pour l'entretien de l'infrastructure, le Kiran Village a besoin d'aide. C'est pourquoi CSI prend en charge certains travaux de rénovation. Ainsi, un nouvel internat pour garçons sera construit pour faire en sorte que les garçons originaires de zones très reculées puissent fréquenter une école. En plus, les toits de certains bâtiments (internat pour filles, atelier de couture) ne sont plus étaches et seront donc remplacés. CSI prend également en charge le matériel scolaire et l'équipement de la salle de sport ainsi que de la salle de musique.  

Afin d'assurer la qualité de l'enseignement et de l'encadrement, le personnel participe régulièrement à des formations. En plus, les parents sont sensibilisés pour la bonne prise en charge de personnes handicapés et ils apprennent à encadrer leurs enfants correctement.

Coûts du projet (2017-2020): 214 700 euros

80 % de ce montant sont pris en charge par l'Etat luxembourgeois. Le reste (42 940 euros) est financé par CSI et le partenaire local.

 

 

 

 

 

 


 
 
  
  
  
  
 
 

Imprimer E-mail

Downloadhttp://bigtheme.net/joomla Joomla Templates